S’AIMER COMME ON EST

Parfois, on se fait énormément de mal simplement parce qu’on ne se pardonne pas un acte déjà commis. On remue dans nos tête les fois où on n’a pas pu être à la hauteur. On s’insulte et se maudit parce qu’on n’a pas fait ce qui est attendu de nous. Au fond, on se fait du mal pour rien. Il suffit de comprendre qu’on est humain et que comme tout le monde on a des défauts.

Je laisse tomber ; j’arrête ; j’abandonne ! [Coup de blues partie 1].

Une tristesse passagère ou pas mérites qu’on s’arrête pour faire le point sur ses émotions. Il s’agit notamment du coup de blues encore connu sous le nom de coup de mou. Cette déprime passagère souvent confondue avec la dépression.