Mes Lectures

Le Club ; Leonard Michaels. Roman

Les hommes, voilà donc de quoi vous parlez lorsque vous vous retrouvez ! Le Club ; Leonard Michaels. Roman

Kramer, un Américain de la classe moyenne est jaloux des femmes  parce qu’ elles peuvent se retrouver  pour parler de tout et de rien. Il a alors l’idée d’un club pour homme et invite des amis afin qu’ils viennent tous parler des sujets d’hommes dans son salon. Cavanaugh, Terry, Berliner,  Paul, Canterbury  ont répondu présent à son invitation.  Pour cette première rencontre du club, ils essaient tous dubitatifs de trouver un sujet assez homme pour rythmer leur soirée et ne tarde pas à trouver ce qui les gardera émotionnellement soudés le temps d’une soirée : les femmes, le sexe, leurs aventures et leurs infidélités, leurs frustrations amoureuses…

Ils se confient les uns après les autres sur les mariages et les divorces, les aventures d’un soir, les loupés et les ratés, les relations extra conjugales qui dans certains cas sont allés jusqu’à une amitié. Chacun des hommes a matière à raconter. Les plus maniaques comme Kramer ont même gardé une photo de tous leurs succès dans une boîte avec description à l’envers. Sauf peut-être Canterbury, un peu étranger au groupe qui s’est joint au club sur invitation d’un autre membre décédé entre-temps. Le coup de théâtre qui vient réveiller ces messieurs c’est le retour de la femme de Kramer qui intervient comme un coup de massue. Face au chaos dans lequel elle retrouve sa maison, elle est verte de colère et frappe même son marie à la tête devant tous les autres. Le message est clair Nancy veut que ces hommes partent de chez elle, Kramer leur fait ses adieux et vu qu’on est rendu au petit matin, les six membres du club décident de continuer leur délire dans un resto à San Francisco où ils se rendent à bord d’une camionnette répétant en cœur une mélodie à la gloire de leur pote Kramer resté faire face à la colère de son épouse Nancy.

Les faits contés demeurent d’une réalité triviale ; car au fond la soirée des sept bonshommes  dépeint un malaise ou un mal être social (qui est sinon en train de se) généraliser. Mais le roman n’en est pas moins intéressant drôle et tourne même parfois au ridicule et à l’auto dérision.

Traduis de l’anglais (États-Unis) par Céline Leroy, The Men’s Clubest le premier roman du nouvelliste américain Leonard Michaels. Dès sa sortie, le roman rencontre beaucoup de succès et a même été adapté au cinéma.

Le Club c’est 165 pages d’évocations, de sentiments, de partage d’émotions refoulées, de frustrations cachées avec pour fil conducteur commun les femmes. Et moi qui croyais tout ce temps  que les hommes entre eux discutent sport et actualité ! Les hommes si j’ai tort de penser désormais le contraire dites-moi en commentaire de quoi vous parlez entre hommes. Les femmes à votre avis de quoi parle-t-ils entre eux ces messieurs ?

Pour regarder l’adaptation au cinéma du livre, cliquez ici

Si vous avez aimé ce blogpost, n’oubliez pas de partager et de suivre sur ma Page Facebook et surout #FirstLuvYurself

Sophia

admin@sophiakendrick.com
Traductrice-Rédactrice de profession, l'écriture est une grande passion pour moi. Je suis également intéressée par le Leadership Féminin ainsi que la mode et le style.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *