la confiance en soi, son importance
Développement Personnel

Témoignages— J’ai surmonté les railleries des autres danseuses grâce à la confiance. BIRTHDAY BLOG SERIES ONZE

Bonjour à tous et à toutes.

Ce soir, je partage avec vous l’expérience d’une lectrice. C’est une danseuse professionnelle qui fait partie de la crème de la crème dans le domaine des danses de salon au Cameroun. C’est aussi une amie de très longue date à moi et ce soir elle nous apprend que la confiance en soi est l’arme à apporter face aux moqueurs. Voici son histoire.

Toute petite, j’aimais déjà les prestations lors des anniversaires et autres cérémonies. Les kermesses au lycée étaient pour moi une occasion spéciale. Elles me permettaient de vivre ma passion et je ne manquais jamais l’occasion de faire de multiples prestations.J’étais très confiante quant à mes talents de danseuse déjà à cette époque. Si on m’avait demandé, j’aurais dit que j’étais la meilleure. Jusqu’à mon arrivée à l’université où je découvre les danses de salon. J’étais subjugué par ce concept et je trouvais les danseuses tellement plus fortes que moi. Il fallait donc vérifier cela ; comment ? En rejoignant le club bien sûr. Ma première difficulté fût d’ordre pécuniaire, je n’avais pas l’argent nécessaire pour payer l’inscription qui conditionnait l’accès au club.

Il fallait que je trouve un moyen, et après avoir mis un peu d’argent de côté, j’ai enfin pu m’inscrire et commencer à suivre les cours.

Vous aurez dû me voir pendant mes débuts, on aurait dit un guignol. Je m’agitais, j’y mettais une énergie sur faite. Je voulais tellement bien faire que j’en faisais trop, bonjour les railleries des plus anciennes. C’étais désagréable, surtout que mon désir premier était juste de faire mieux que ce que je faisais déjà. Bien que j’étais de plus en plus le sujet des railleries, je ne me suis pourtant pas laissé frustrer.

Bien au contraire, cette situation a provoqué en moi un effet contraire. J’ai commencé à bosser dur, à prendre des cours supplémentaires dans d’autres clubs de la ville. Je travaillais plusieurs heures d’affilé par jours et rentrais parfois chez moi sur le cours de minuit.

Les résultats d ‘un tel acharnement n’ont pas tardé. Après 3 mois, je deviens la première nouvelle danseuse à monter sur une scène pour la compétition inter- club. J’étais ravie de mon évolution mais continuais d’avoir cette soif en moi. Je souhaitais depuis le début danser comme Espérance (la cavalière la plus douée du club), mais maintenant je voulais plus. Je voulais danser comme Joanna Leunis (quelqu’un sait qui en Joanna ?).Ma passion et mon abnégation étaient telles que juste quelque temps après avoir commencé, j’ai fais mes premiers pas dans les compétitions nationales.

En 2011, je fais ma première compétition nationale je termine 22e sur 26, ça ne fait rien c’est ma première expérience ;

2012 je termine 14ej’étais ravie car c’était un pas de plus ;

2013 je termine 8;

2014 je termine 6e. Je commençais à être satisfaite de mon évolution mais j’avais peur que la scène ne me quitte plus car je sentais déjà un peu de découragement. Vous vous rendez compte ? J’étais déjà dans la Cour des grands, ce cercle de 6 finalistes reconnu au Cameroun. En 2015 je prends la 2e place et je me dis enfin mon travail et ma persévérance portent des fruits. Je deviens l’une des Cavalières les plus convoitées par les grands clubs de danses du Cameroun.  2016, j’ai fais un choix et j’ai signé un premier contrat avec un club du Cameroun. Et aujourd’hui en 2018, j’ai déjà remporté tellement de titres sur tout le territoire national.

J’ai marqué mon nom dans le monde de la danse au Cameroun et j’en suis très fière. Désormais à la conquête de l’Afrique et pourquoi pas du monde, je voudrais vous dire une chose : ayez confiance en vous. Seul vous savez ce que vous voulez dans cette vie et ce que vous êtes prêt à faire pour l’obtenir, pour cela ce que les autres disent de vous ne dois guère vous perturber. Croyez-en vous et en votre passion c’est la seule manière de réussir dans votre domaine.

Merci énormément à cette lectrice pour son témoignage qui rejoins le thème des passions dont nous avons souvent parlé sur ce blog . Elle évoque aussi la confiance en soi et nous prouve que ces deux mis ensemble constituent un combo inébranlable. Bravo à elle et sinon…

GAGNEZ CE SOIR DANS LE BIRTHDAY BLOG SERIES DE SOPHIA :

Ma copie du livre : SMART WOMEN FINISH RICH, Nine Steps to achieving financial security and funding your dreams ; David Bach

POUR PARTICIPER, IL SUFFIT DE :

  • Laissez un commentaire en bas cet l’article en me disant ce que vous pensez du témoignage de cette lectrice, votre opinion sur la confiance en soi et la passion;
  • Souscrire à la newsletter de mon blog ;
  • Vous abonner à mon compte Instagram.

 

En attendant demain pour la suite de l’aventure

 

Sophia

admin@sophiakendrick.com
Traductrice-Rédactrice de profession, l'écriture est une grande passion pour moi. Je suis également intéressée par le Leadership Féminin ainsi que la mode et le style.

Commentaires

octobre 18, 2018 à 11:13

très beau témoignage de cette jeune dame, on peut voir là l’ envie de progresser et s’ améliorer au quotidien malgré le regard poignant de ses paires, son parcours est admirable dans l’ ensemble , la détermination et la confiance ont été des véritables outils pour sa réalisation dans le domaine dans la danse.
Une véritable leçon de vie on peut apprendre de ce témoignage , pour avoir travaillé avec elle sur la confiance et l’ affirmation de soi je peux dire qu’ elle a des choses a offrir à ce monde.

MERCI A VOUS POUR L’ ARTICLE



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *