ordinateur de travail sophia kendrick blog
Un Bout de Moi

S’AIMER COMME ON EST

Cucu tout le monde. J’espère que vous allez bien en tout cas je vous souhaite tout le bonheur du monde. Je vous reviens après deux semaines d’absence avec un billet très personnel. En effet j’ai pensé à ce que ça demande de s’aimer comme on est et réflexion faite, j’ai voulu vous en parler à travers ma propre expérience.
Avant de commencer. Tous ceux qui liront ce billet et finiront en disant « si tu connais ces défauts mais ne change pas alors où est l’intérêt de tout ceci. » Je vous arrête tout de suite : si une personne est sans défaut cela veut dire qu’elle est …parfaite. Cela n’existe pas et j’espère que vous l’avez compris. D’ailleurs c’est là tout l’enjeu de cet article.
Alors aujourd’hui j’ai pensé à certains de mes défauts qui ont la peau dure et je me suis dit que je vais les mettre sur papiers. Ensuite il m’est venu la très mauvaise idée d’en faire un billet de blog. (Oui c’est une très mauvaise idée, on est d’accord ?)
J’ai eu beaucoup de mal à accepter que ce sont mes défauts et que malgré qu’au cours des années précédentes j’ai atteint un score remarquable dans mon développement personnel, certaines habitudes ont la peau dure.

La colère
Oui c’est vrai, je me mets en colère un peu plus vite que la moyenne. Avec le temps j’ai observé et compris quels genres de situations me mettent en colère et je fais de mon mieux pour soi les éviter, soi les gérer du mieux que je peux. Parfois une simple blague, un geste innocent, ou même un acte d’ignorance de la part de la personne en face me met dans une colère verte. J’ai pu également constater que, plus j’apprécie (pour ne pas dire j’aime) une personne, plus je me mets en colère contre la personne. Il faut croire que l’affection que je ressens m’amène à mettre la personne sur une sorte de piédestal et de fait je suis plus exigeante envers celle-ci. En résumé, plus je vous apprécie plus je me mets en colère contre vous. Alors si vous n’avez jamais été à l’origine de l’un de mes accès de colère cela en dis long sur combien je tiens à vous.

La naïveté
Sérieux parfois même moi je me trouve naïve, c’est abusé quoi ! En gros, j’ai tendance à faire une confiance vraiment aveugle en la nature humaine. Je m’en suis souvent mordue les doigts je vous rassure. Je me dis toujours que le mal n’existe pas ou alors je refuse de voir le mal chez les gens. Parfois même quand cela saute aux yeux. Ceci dis, j’ai souvent tendance à dire que c’est à la fois ma plus grande qualité et mon plus grand défaut. Pour moi, cela me protège énormément de la méchanceté qui existe dans ce monde (c’est assez complexe à expliquer, pour cela je m’arrêterais là).

Alors, comment faire pour vivre avec ses défauts ? comment s’aimer et vivre heureux malgré ses défauts ? comme je le dis dans le titre, s’aimer comme on est. Oui, c’est la solution, ma solution. Il est important de savoir que quoi que nous fassions, nous ne somme et ne seront jamais parfait. Il y aura toujours un revers de la médaille, c’est comme ça et pas autrement. L’important c’est comme je le dis souvent de se connaître de bien connaître ses défauts. Afin de pouvoir se comprendre, de pouvoir prendre du recul lorsque cette partie de nous surgit. Connaître mes défauts aide également à être moins exigeante envers moi-même. Cela me permet de me dire à l’occasion que nul n’est parfait que je dois arrêter de me torturer et de me faire du mal.
Parfois, on se fait énormément de mal simplement parce qu’on ne se pardonne pas un acte déjà commis. On remue dans nos têtes les fois où on n’a pas pu être à la hauteur. On s’insulte et se maudit parce qu’on n’a pas fait ce qui est attendu de nous. Au fond, on se fait du mal pour rien. Il suffit de comprendre qu’on est humain et que comme tout le monde on a des défauts. Il suffit de se rappeler de ces merveilleuses qualités qu’on a et qui sont souvent appréciées par nos proches. Il suffit de se rappeler que l’important en fin de compte, c’est juste de s’aimer comme on est !

Et vous, connaissez-vous vos défauts ? comment vivez-vous le fait d’avoir des défauts ? partagez certains de vos défauts avec moi en commentaire.

gestion d'un blog

Sophia

admin@sophiakendrick.com
Traductrice-Rédactrice de profession, l'écriture est une grande passion pour moi. Je suis également intéressée par le Leadership Féminin ainsi que la mode et le style.

Commentaires

PAMELA
février 22, 2019 à 4:43

Je suis tout à fait d’accord avec toi .moi ça ne fait pas longtemps que j essaie de travailler sur cette aspect de moi et franchement je me libère peu à peu de ma trop grande colère ,mon manque de patience et ma naïveté



    mars 8, 2019 à 1:14

    Merci beaucoup Pamela,
    Je sur abasourdie de constater qu’on se ressemble autant. Comme tu le dis il est aussi question de travailler ses défauts mais cela n’empêche pas d’être entièrement d’accord avec qui on est!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *