Développement Personnel

Si vous faites ces quatre choses, alors vous êtes un perfectionniste !

Quand j’étais à l’école primaire, dans le système de notation, une note comprise entre 17 et 20 donnait droit à la mention PARFAIT.

Ceci a naturellement induit en moi la vision du mot parfait et son champ lexical comme un idéal. J’avoue qu’avant de m’intéresser au terme perfectionniste, je l’attachais plus à la personnalité de ces premiers de la classe qui étaient souvent le sujet de tous les éloges, notre idéal inavoué. Ils étaient parfaits, et à chaque fois pris pour modèle et indiqués comme exemple à suivre. Alors quand je suis tombé sur un article qui associait le perfectionnisme au manque de confiance en soi, j’ai voulu comprendre où est le lien entre les deux.

Notre dialogue intérieur et la manière dont nous voyons le monde, sont intimement liés. Cependant, l’image que nous avons de nous est très loin et parfois même, n’a rien à voir avec comment le monde nous perçoit. D’après la psychologie, si bloqué devant une situation vous avez plutôt tendance à vous entêtez, réessayer jusqu’à l’atteinte d’un résultat qui rende mieux que la première idée, alors vous êtes un perfectionniste. Cependant le perfectionniste dans ce cas se conçoit comme une qualité, comme une force qui vous pousse toujours à chercher et à obtenir mieux, une aspiration constante à l’excellence, à la perfection.

perfectionnisme

Pourtant, ce désir de perfection peut se transformer en une pathologie et le résultat n’est pas très appréciable. Dans certains cas il donne ce qu’on appelle des pervers narcissique. Vous souvenez vous de notre revue sur Fifty Shades Darker où le héros est un archétype de pervers narcissique (vous pouvez la relireici). En gros, vous êtes un perfectionniste si vous vous retrouvez dans les quatre points décris ci-dessous :

  • Votre dialogue intérieur est constitué de phrases telles « il faut que je… », « je dois… » « il faut absolument… ». Le perfectionniste n’a envers lui-même que des devoirs des exigences. A chaque fois, il met la barre toujours bien au-dessus de ce que commun des mortel exigerait.

 

  • Euphorique lundi puis complètement déprimé mardi. Vous êtes perfectionniste si vous avez une maîtrise des deux pôles de vos émotions ; je m’explique : C’est la grande joie aujourd’hui car il vient de réaliser un de ses projets les plus complexes. Le perfectionniste est heureux et célèbre tout cela ; mais revoyez-le demain et il sera complètement déprimé pour n’avoir pas pu réparer un simple bricolage.

 

  • Vous êtes seul dans votre monde . Vous en avez tellement pour vous qu’à vos yeux les autres n’existent pas réellement, ou alors ils ne sont qu’un moyen vers vos fins la plus part du temps.

 

  • Pour vous, il n’est pas seulement question de réussir mais d’être absolument le meilleur. Pour le perfectionniste, il faut réussir sinon il n’est rien. Le plus grave est que, réussir pour lui signifie se hisser tout en haut de la pyramide, être le premier car s’il est deuxième c’est tout son monde qui s’effondre. Il refuse d’être selon lui imparfait.perfect David G

 

Comme je le disais plus haut, j’ai toujours pensé qu’être perfectionniste était une qualité jusqu’à ce que je m’intéresse à la question et que je découvre ce que je viens de partager avec vous. Alors êtes-vous perfectionnistes ? Est-ce un défaut ou une qualité ? Merci de partager votre avis sur la question avec moi en commentaire.

Sophia

admin@sophiakendrick.com
Traductrice-Rédactrice de profession, l'écriture est une grande passion pour moi. Je suis également intéressée par le Leadership Féminin ainsi que la mode et le style.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *