comment surmonter le coup de blues
Développement Personnel

Comment surmonter une baisse de moral ; 5 clés. [Coup de blues partie 2.]

Bonjour tout le monde. J’espère que vous allez bien en tout cas je vous souhaite tout le bonheur du monde !

En cette veille de l’an 2019, je partage avec vous la deuxième partie,  suite et fin de comment j’ai vécu mon coup de blues. Dans l’article précédent, je vous ai parlé de cette situation que j’ai vécu à la mi-novembre. Un passage à vide qui m’a amené à remettre beaucoup de mes choix et de mes activités en question. Il se trouve pourtant que, tout le monde connaît cela, tout le monde fait face à ce moment où on a plus vraiment de motivation pour faire quoi que ce soit. Le tout dans cette situation, c’est de mettre à sa disposition les moyens nécessaires pour vaincre ce doute et c’est bien ce que je me suis donné pour objectif de faire à ce moment là.
Alors, joignant à mon expérience quelques recherches et lectures sur le sujet, dans le but de vous permettre de repérer de loin les manifestations du coup de blues plus qu’il s’agit de lui, j’ai tenu à vous parler aujourd’hui du coup de blues, ses manifestations, la différence d’avec la dépression et aussi comment le surmonter et en ressortir  motivé.
Comme je vous l’ai dit dans l’article précédent, je n’ai pas souhaité parler de cette situation à un proche. Je m’en suis remise à Dieu dans un premier temps et ensuite j’ai décidé d’en sortir avec une véritable leçon, je me suis lancée dans la lecture et c’est entre autre le fruit de ces lectures que je partage avec vous dans ce billet. Parfois lorsque quelque chose m’ennuis, un moyen de m’évader est de lancer une simple recherche Google sur la question et vous n’imaginez pas ce qu’on peut parfois trouver. Au pire des cas, je me perds parfois dans la lecture de dizaines de pages internet sur le sujet, au point d’oublier ce qui me chagrinait au départ. Comme quoi c’est un remède qui marche !
Au risque de me répéter, Il sera donc question de voir le coup de blues, ses manifestations et comment et en quoi il diffère de la dépression.

Qu’est-ce que le coup de blues ?
Je commencerai tout simplement en vous donnant la définition du wiki dictionnaire (ici) qui définit le coup de blues comme : « un moment pendant lequel on éprouve de la mélancolie, une tristesse passagère un peu floue ». Il apparaît clairement dans cette définition, le caractère ponctuel du coup de blues. Autrement dit, le coup de blues est une sorte de déprime passagère, temporaire.
Avoir le coup de blues revient à dire que, d’un coup toute votre motivation a disparu, vous ne vous souvenez plus de pourquoi vous avez commencé et ne trouvez pas de bonnes raisons de continuer quelque chose qui pourtant vous passionnait (et vous passionne toujours en réalité). Le coup de blues entraîne une remise en question de certaines de vos décisions fait naître en vous des incertitudes par rapport à vos choix, vos activités, votre vie en général.
En outre, on connaît au coup de blues des synonymes comme le coup de mou, passage à vide, coup de déprime, coup de cafard, spleen, baisse de moral…
Cette déprime passagère est souvent confondue à outrance avec la dépression. Il est dès lors nécessaire pour moi d’établir la différence entre les deux concepts, avant de continuer.

Coup de blues et dépression, quelle est la différence ?
Comme nous l’avons vu plus haut, le coup de blues n’est en fin de compte qu’une déprime ponctuelle, passagère par opposition à la dépression qui elle relève d’une sorte d’accumulation d’émotions qui a pour résultat une tristesse continue qui peut entraîner des conséquences graves comme des pensées noires (l’envie de se donner la mort).
Il ne faut donc pas confondre des variations d’humeur qui peuvent être et sont surmontées par des solutions disponibles permettant de retrouver la banane ainsi que d’améliorer son quotidien à la dépression qui elle est une pathologie psychiatrique.
Vous aurez remarqué que j’esquive à dessein les détails sur le phénomène de la dépression car pour moi, en tant que pathologie psychiatrique que je trouve grave (en termes de conséquences), je préfère n’y revenir que lorsque je serais suffisamment édifié sur la question.

Comment surmonter le coup de blues ?
Je pense sincèrement que nous avons tous le droit d’avoir une baisse de morale à un moment de notre vie. Heureusement, ce n’est pas grave car cela peut se surmonter ! Dans cette section, je partage avec vous les solutions qui ont marché pour moi mais aussi celle que j’ai pu trouver en faisant des recherches sur les sites spécialisés de psychologie et qui sont même encore plus intéressantes.

1-              C’est un défi que je me lance à moi même

Comme je disais, je crois qu’on a tous le droit à un moment d’avoir le coup de mou. Le plus important, c’est de chercher les avantages de la situation, se demander comment on pourrait transformer cela à son avantage. Prenez cela comme un défi lancé à vous même par vous même. En tout cas c’est ce que je me suis dit à ce moment là, je me suis dit et si je prenais cela comme un défi lancé à moi même.
Je me suis dit que c’est mon mental qui me mettait à l’épreuve afin de voir à quel point je pouvais croire en moi et en ce que je jugeais important pour moi. Ceci m’a en quelques sortes réveillé car je me suis dit si quelque chose est important pour moi alors je n’abandonne pas à la première difficulté au contraire je prends du recul afin de considérer la chose d’un autre angle. Cela m’a ainsi permis de voir cette période comme un moyen pour la vie de me dire que l’heure était venue de m’asseoir et de m’évaluer.

2-              Il va falloir cultiver son bonheur

Cultiver son bonheur grâce à des actions du quotidien qui semblent triviales mais pourtant ont une importance ignorée. Par exemple, le simple fait de sortir faire une balade dans la nature, vous vider l’esprit et respirer un air nouveau peu faire un bien que vous ne soupçonnez pas.

3-              Se plonger dans les souvenirs

Se plonger dans des souvenirs, surtout les souvenirs agréables qui vous aideront en faisant fuser en vous un flux de pensées positives et agréables. Pensez à ces bons moments que vous avez passés lors de votre dernière fête d’anniversaire. Pensez à ce projet qui vous tenait à cœur et que vous avez réalisé avec brio. Pensez même à ceux qui vous aiment et qui tiennent à vous car toute pensée agréable à ce moment là vous permet de vous repositionner émotionnellement.

4-              Sortir afin de faire le vide dans son esprit

Honnêtement rien ne s’arrangera si vous restez casé dans votre canapé, au contraire ça ne fera qu’aggraver la situation. Programmez et sortez seul ou accompagné, allez manger dans un restaurant, regarder un film, rencontrer un vieil ami afin d’évoquer le bon vieux temps. Ce sont là autant de choses qui peuvent vous remettre le moral à point sans même que vous y pensiez.

5-              S’intéresser à autre chose (du moins essayer de s’intéresser)

Il m’a également semblé très bénéfique de m’intéresser à des activités qui d’ordinaire ne font pas partie de mes premiers choix. D’une certaine manière le fait de trouver cela pénible m’a aidé et rassuré quant au fait que, mes intérêts se trouvaient absolument ailleurs.

6-              écouter de la musique inspirante

écoutez une musique inspirante une musique qui vous inspire. Ça peut être une musique ou tout autre contenu qui vous fait du bien.

David Laroche « la baisse de moral c’est un test de la vie pour voir si vous méritez d’être heureux ».

En somme
S’il y a quelque chose que j’ai compris c’est que en sortant du coup de blues, vous êtes boostés, remotivés vous savez désormais pourquoi vous le faites. Vous avez envie d’être le meilleur de donner le meilleur de vous dans ce que vous faites et surtout, vous n’avez plus aucune envie de vous retrouver dans cette situation. Le coup de blues c’est en réalité une remise en question afin de repartir de plus belle c’est comme David Laroche le dit « un test de la vie pour voir si vous méritez d’être heureux ».

Et vous avez-vous déjà connu cette baisse de moral ? comment vous l’avez surmonté ? que pensez-vous de la dépression ?

Pour aller plus loin
Je vous propose de faire ce test du site psychologies.com qui porte justement sur le coup de blues et que j’ai moi même passé à un moment.

Faites le test ici comment gérez-vous les coup de déprime?

Quelques liens utiles
https://www.reussirmavie.net/Coup-de-blues-comment-retrouver-le-moral_a1515.html
http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag0908/dossier/sa_2268_deprime_ou_depression.htm

Sophia

admin@sophiakendrick.com
Traductrice-Rédactrice de profession, l'écriture est une grande passion pour moi. Je suis également intéressée par le Leadership Féminin ainsi que la mode et le style.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *