Développement Personnel / Mes Chroniques

Ces choses qu’on n’apprend pas à l’école

Bonjour à toutes et à tous !

C’est la rentrée et ceux qui n’ont pas l’intention de s’arrêter bientôt (comme moi) s’activent et sont encore comptés parmi les étudiants ou élèves selon les catégories. J’y repense aujourd’hui et je me rends compte que nous passons une très grande partie de notre vie à l’école. Non pas que je n’aime pas l’école ou alors ce que j’y apprends. D’ailleurs si je n’aimais pas, je n’y serais plus après autant de temps et toujours avec autant de plaisir. Seulement je pense qu’à l’école on ne nous a enseigné qu’une partie de l’essentiel.

Àl’école, nous avons été préparé à la vie professionnelle, à la vie en société. Nous étions surtout préparés afin d’être des atouts au sein d’une société capitaliste, en oubliant que nous étions d’abord des personnes avec la réalisation et l’épanouissement personnel comme raisons d’être de base. Voici à mon avis trois choses qu’on aurait dû m’apprendre à l’école, que je n’ai appris que plus tard et qui ont changé ma vie.

  • Que je devais avoir confiance en moi et croire en mes capacités

Si on me demandait, je dirais que la confiance en soi est le socle de l’épanouissement personnel. Il faut de la confiance en soi pour affronter presque tous les défis auxquels nous faisons face dans nos vies. Il faut de la confiance en soi pour se lever et soutenir une idée en laquelle on est le seul à croire au boulot, il faut de la confiance en soi pour s’opposer aux interdits sociaux qui ne nous plaisent pas, il faut de la confiance en soi pour écrire son avis comme je le fais actuellement et le publié s’exposant ainsi à des milliers d’avis contre ; il faut de la confiance en soi pour…complétez vous même la liste.

Pourtant, à l’école, il n’a jamais été question de moi comme entité émotionnelle. On nous apprend à : calculer des racines carrées, la chute de l’empire Ottoman, la tension alternative sinusoïdale(cette dernière, il fallait absolument que je la place, c’est en gros tout ce dont je me souviens de mon cours de technologie en classe de troisième. Dites-moi en commentaire si vous vous en souvenez également.). On nous a certes aussi enseigné quelques notions sur le civisme et le patriotisme mais jamais aucun intérêt pour ce qui se passe au dedans de nous.

A mon avis, la confiance en soi ; l’amour de soi ; l’estime de soi ont autant une place dans les manuels scolaires que les sujets mentionnés plus haut. Surtout lorsqu’on sait que, une fois à la maison ce qui préoccupait les parents était nos bonnes notes. C’est pourquoi je le répète souvent sur ce blog, la psychologie positive devrait faire partie des programmes scolaires.

  • Que je devais prendre soin tant de mon image intérieure qu’extérieure

Ceci épouse l’idée précédente en ce que ; si l’on se sent bien dans sa peau, cela se reflète dans notre manière de parler, de marcher, de mener notre vie toute entière. Une personne en paix avec elle qui a confiance en elle dégage une énergie positive, des ondes de succès qui en retour se propagent et s’étendent à tout ce qu’elle touche.

De même que l’image intérieure se reflète sur nos faits extérieurs, notre apparence peut également aider à prendre soin de notre image intérieure. Je m’explique ; personnellement parfois lorsque je déprime il me suffit de me laver, maquiller, mettre mes plus beaux vêtements et je me sens déjà nettement mieux. Et puis souvent il suffit d’une nouvelle coupe de cheveux ou d’un simple relooking et on se sent tout neuf. Il me semble dans ce cas que c’est bien notre image extérieure que nous utilisons pour améliorer notre ressenti.

C’est en cela qu’on aurait dû m’apprendre à l’école que se laver et mettre des vêtements propres ne suffit pas. S’habiller c’est tout un art et cet art peut également améliorer notre ressenti.

 

  • Un cours sur l’hypocrisie pourquoi pas, lol !

Je crois que l’une des choses où je suis aussi nulle (sinon plus) qu’en maths c‘est l’hypocrisie. J ‘aurais alors sûrement obtenu les mêmes notes qu’en cours de mathématiques (Cad presque zéro à chaque fois, lol !). J’ai l’air de me plaindre mais je vous rassure ce n’est pas le cas. Je ne sais pas prétendre, je ne sais pas faire semblant d’être une personne que je ne suis pas et je suis reconnaissante à DIEU pour cela. Je n’imagine tout simplement pas un monde où je saurais avec une expertise avérée faire croire aux gens que je suis autre chose que moi. Je crois sincèrement que dans cette vie, on ne perd rien à être soi, à être vrai même si cela est souvent utilisé contre moi, je suis à chaque fois en confiance et heureuse avec la plu part de mes actes car je sais qu’ils étaient vrai. Sans faux, sans prétention, sans hypocrisie, juste moi ! alors non, je plaisante, je pense que les programmes scolaires se passeraient aussi bien d’une aussi horrible matière.

 

  • Que l’école n’était pas le seul moyen pour réussir dans la vie

Surtout pour nous qui avons étudié les séries dites littéraires, je crois que le système a tôt fait de nous faire croire l’école était la seule manière de nous assurer une réussite professionnelle. Ce qui je dois à mon avis explique en partie l’obsession pour les concours administratifs tel que nous le voyons aujourd’hui.

J’aurais souhaité qu’en plus de la littérature, philosophie, mathématiques, les professeurs prennent quand même le temps de nous expliquer que savoir faire des tresses pouvait nous assurer un avenir dans le domaine de la coiffure et de l’esthétique. également que savoir poncer du bois ou même tondre un gazon parfois rapporte en réalité bien plus dans la vie que calculer la racine carrée de 12 (je vous rassure, je ne connais pas quelle est la racine carrée de 12. Dites-le-moi en commentaires si vous savez).

En définitive, à l’école on devrait apprendre à la fois à lire, écrire, compter, fabriquer, créer, s’aimer et s’adorer. L’école devrait être le lieu par excellence pour booster notre intellect, notre confiance ; bref tout notre potentiel quoi !

Et vous, que pensez-vous qu’on devrait enseigner d’autre à l’école ? Etiez-vous plutôt bon en mathématiques ou tout aussi nuls que moi à l’école ? avez-vous déjà fini avec l’école ou alors en avez-vous encore des ambitions académiques ?

                                       tenir un blog

 

 

Sophia

admin@sophiakendrick.com
Traductrice-Rédactrice de profession, l'écriture est une grande passion pour moi. Je suis également intéressée par le Leadership Féminin ainsi que la mode et le style.

Commentaires

Moi
septembre 12, 2018 à 7:25

Il faut de la confiance en soi pour dire que cet article est génial!



octobre 28, 2018 à 6:47

Coucou,
Je suis entièrement d’accord avec tout ce que tu dis. J’en parle beaucoup en ce moment ! Je pense qu’à l’école on nous apprends juste à être des « moutons » de la société et faire en gros ce que la société nous demande.( J’y vais un peu fort mais en gros). Tu veux aller loin? Tu dois forcément étudier Bac + 4 voir plus. Si tu veux être bien vu dans la société soit médecin avocat, fait une école, un bac général. Surtout pas coiffeuse. Ect ect. Les codes de la société. A l’école on apprend on recrache et en général on ne se souviens même plus de ce que l’on a appris. On oublie de nous apprendre les choses essentielles de la vie. Mais bon ils diront que c’est à la famille ou à l’extérieure de nous apprendre cela. Enfin pour moi la confiance en soi devrait être mis en avant dans les écoles ! Des cours de développement personnel et valoriser chaque personne ! Bon j’ai tant à dire sur le sujet que ce serait long.
Je te fais des bisous♡



    octobre 29, 2018 à 5:06

    Merci beaucoup Andrea
    Et le choc survient lorsque tu fait tout ce que la société te demandes, tu deviens médecin, avocat et autres mais tu souffre toujours d’un certain mal être.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *